Encod.org
Europe


ADHESION OR


ADHESION ROUGE


ADHESION VERTE

CBD Products sro
GetSmokin’
Sam Vanden Auweele
BioTabs
Barney’s Farm
Petr Konecny
Cannabis Cura Sicilia
Alberto Saint Cort
NORML FRANCE
A.C.C. IPANEMA
Cannabis Social Club - Bozen
Bill Griffin
Enecta C.V.
SeedMarket.com
LA MACA
NEWSWEED
IRKA
SANTYERBASI GROWSHOPS
ZRK.SI - Cannabis regulation institute Slovenia
MEDICINAL STAR’S
ALBO SHANTI
FIELDS OF GREEN FOR ALL
CIRCULO SECTORIAL CANNABICO
ARGE CANNA
Sensi Seeds
Asociacion Cannabica 4/20
COL.CAN.CAN
Bart B
OVERGROW.IT
GROWERLINE
CANAPA INFO POINT
Manuel Fernandez
LEOLED GROW LIGHTS
Marco Moscatelli
Associazione Culturale Tuanis - Canapamundi
Andrej Kurnik
Hanfinstitut
TREE OF LIFE - AMSTERDAM CANNABIS SOCIAL CLUB
Francis Costelloe
High Supplies - Cannabis Seeds Shop
PARADISE SEEDS
Patrick Firnkes
Assonabis
Coffeeshop Pink

MEMBERSHIP / voir tout

 
Accueil > Français (fr) > Nouvelles > 2008 > UN GRAND JOURNAL MAROCAIN EN FAVEUR DE LA LÉGALISATION
Publié le 26 décembre 2008  par encod

UN GRAND JOURNAL MAROCAIN EN FAVEUR DE LA LÉGALISATION

Le quotidien marocain « Assabah » a publié dans son numéro week-end, Samedi-Dimanche 20-21 Décembre 2008, N° 2704, un dossier en quatre pages, sur la légalisation du cannabis au Maroc sous le titre « la culture du cannabis.. le rêve légal ».



Toutes les versions de cet article : [français]





Le dossier est basé sur l’appel pour la légalisation du cannabis, déjà publié en 25 avril 2007 par un groupe d’universitaires et de défenseurs des droits humains marocains.

Il contient une interview du Professeur Mohammed Hmamouchi, Directeur de l’Institut National des Plantes Médicinales et Aromatiques, qui cite quelques utilisations positives de cannabis et insiste sur l’obligation d’entamer des recherches scientifiques au Maroc sur les divers usages légaux au Maroc, mais aussi la nécessité de créer un arsenal de lois.

Le journal interviewe aussi Chakib Al Khayari, membre du groupe de l’Appel pour la légalisation du cannabis, un appel qui dénonçait la politique d’éradication des champs de cannabis, ruinant toutes les stratégies nationales et internationales de lutte contre la pauvreté, et qui n’a jamais aboutie aux objectifs escomptés. Il évoque aussi le rôle important de la coopération internationale pour instaurer une économie alternative dans les régions historiques de culture du cannabis, sans politique d’éradication, mais pour la lutte contre le trafic illicite.

L’un des articles principaux du dossier est intitulé « Appel pour légaliser l’élimination définitive des mafias de pillages du Rif », en référence à l’appel pour la légalisation du cannabis au Maroc.
Cependant, l’auteur de l’article qui défend bien l’idée de la légalisation, conclue qu’il pourrait résulter en cas d’approbation de ce projet, à l’élimination du trafic illicite des drogues. Ce qui veut dire aussi, qu’il y aura beaucoup de problèmes pour réaliser ce rêve de la légalisation de la culture et de l’exploitation du cannabis.

Premier page

Deuxième page

Troisième page

Quatrième page




titre documents joints

Share |



Répondre à cet article

2 Messages
  • Il serait temps ! Pourquoi les pays producteurs, ne serait-ce qu’au regard de la dangerosité, ont-ils relayé cette prohibition stupide,dangereuse et inique du cannabis. On croit rêver lorsque des parlementaires français font le déplacement dans la plaine de la Bekaa pour proposer comme substitution au cannabis la culture de la vigne ! De quel droit viennent-ils donner des leçons à des paysans qui produisent le pacifique cannabis depuis des milliers d’années ? L’explication est économique pas sanitaire : "Les exportations (françaises) de vins et spiritueux frôlent la barre historique des 10 milliards d’euros à 9,485 milliards d’euros en 2007, en progression en valeur de 6,3 %, selon les Douanes françaises/UbiFrance. Mieux, c’est le vin qui tire la croissance" (Le Figaro du 19 02 08). Pourquoi vouloir la mort des paysans marocains, libanais et de tous ceux qu’une répression colonisatrice et sélective vient harceler : pour imposer la culture alcoolique dans le monde entier.Pourquoi subventionner la culture du vin et la production d’alcool et brûler les récoltes de cannabis ? Parce que. Qui regrette la distribution de l’alcool par Al Capone et ses tueurs ? Qui regrette l’alcool frelaté qui rend aveugle et vous tue encore plus sûrement ? La prohibition du cannabis emprunte les mêmes réseaux que ceux des trafics d’armes et du financement occulte des partis politiques, à qui profite le crime ? ...pas aux paysans toujours.

    repondre message

    • GRAND JOURNAL AU MAROC EN FAVEUR DE LA LÉGALISATION 17 janvier 2009 22:11, par Denis Beaumesnil
      Bonjour de cannafou. J’accuse les gouvernements qui ont une politique discriminant le peuple en relation avec le cannabis ou le haschisch, de commettre un génocide. Nous qui sommes proche de cette fleur, pensez vous que nos gouvernements ont conscience que nous somme a la disposition de mains totalement criminelles. Pourtant maman nature ne nous pas offert cette fleur par pur hasard... Que pouvons nous penser des autorités qui sont toujours a nous parler de notre sante, puissent laisser un produit dans les mains de criminels qui sont prêts a tout pour nous vendre cette fleur. Même pulvérisée des pires produits (farine fixée avec des laques pour cheveux, du sucre, du ciment, et le pire, du verre pilé...sans parler des insecticides inadéquats a la culture de notre plante. Dans quelques années, nous aurons des d’ados qui auront des tas de problèmes de foies, de reins..... Et plus encore. Mais qui pense à tout cela ... Bien sur ils diront que c’est la faute du cannabis. Pourquoi ne pas lui attribuer tout les maux de la terre. Aujourd’ hui la terreur s’installe facilement. Merci la désinformation. Si maman nature nous a offert cette fleur, elle devait bien avoir de bonnes raisons. Boycotter ce phénomène est criminel. Comment nos gouvernants peuvent ils laisser des milliers de personnes s’empoisonner ? Ne sont ils pas élus pour nous représenter. De ce fait, nous aimer avec nos différances, ce qui nous rendrait plus riches dans nos vies au quotidien. Mais voila, nous aiment-ils ? Beaucoup savent que le cannabis est parmi les produits les plus en vogue dans toutes les tranches d’âges. Alors pourquoi vouloir continuer la prohibition... Vouloir, avec un tel acharnement empoisonné autant de personnes ! Dans l’Europe des 27, nous sommes plus de 40 millions à être régulièrement en relation avec la ganja. Comment oublient- ils que nous représentons un poids économique de 116 milliards d’euros par an (1gramme par jour et par personne a 8 euro) je pense que nous méritons un peu de respect. Sans oublier toute l’économie qui est derrière nos accessoires et le nombre de gens qui chaque matins vont travailler pour nous les confectionner et qui on le droit au respect. Qui se moque de qui ? Il est évident que c’est nos enfants qui payent la plus grande part de se malheur. Mais ou sont les parents ? Pourquoi n’osent- ils pas dénoncer ces faits. QUE FONT ILS... Nos enfants sont les fruits de notre avenir, si vous ne les respectez pas il ne faudra pas pleurer sur vos pensions. (Et oui la réalité reprend ses droits.) Ne pas pleurer sur leur manques de sentiment, pour le moment sentiment c’est violence. Oui parent du monde ne croyez vous pas que nos futurs adultes méritent mieux que la répression qui n’en font plus que les boucs émissaires de nos dérives. Saviez vous que huit sur dix qui possèdent de la ganja pour du commerce sont en relation avec des produits telle que la cocaïne, l’héroïne et autre .... Même si la formule Hollandaise n’est pas parfaite, au moins quand je rentre dans un Coffee shop, je sais ce que je viens acheter. Je ne suis pas obliger de prendre plus que mes besoins, la rue oblige à toutes les compromissions. Imaginez vos enfants dans les mains de tous ces salopards à la merci de leurs caprices du moment, (rien que d’écrire cette phrase les frissons me parcourent le dos.) Je vous rappelle que c est maman nature qui nous a offert cette plante, alors, pourquoi autant d’amour, deviendrait monstruosité. IL est vrai aussi que nos gouvernants se nourrissent aussi de la violence, faire un cheque aussi monstrueux aux réseaux qui cultivent (du cannabis) de merde, ce n’est que violence pour nous qui sommes plutôt tranquilles. Dans la bouche de certain la Ganja serait a l’origine de violences, sans doutes la merde qui traine qui est a l’origine de cette agressivité. Vivant en Holland depuis 23 ans, dans ma bulle cannabis, je n’ai pas vu toute ces violences. Non, nous sommes plutôt solidaires. Personne ne gagne ce n’est que les vrais bandits... Qui en retirent les vrais profits. Babylone est vraiment malade, autant d’amour oublié. Penser toujours que nos progénitures sont les bonus de demain pour une vie sociale harmonieuse. La vérité finit toujours par montrer sa vrais couleur, si nous partageons nos passions nous irons beaucoupplus loin puisque notre planète va si mal nous n’avons pas de temps à perdre. www.cannafou.over-blog.com

      repondre message


The European Coalition for Just and Effective Drug Policies, is a pan-European network of currently 160 NGO’s and individual experts involved in the drug issue on a daily base. We are the European section of an International Coalition, which consists of more than 400 NGOs from around the world that have adhered to a Manifesto for Just and Effective Drug Policies (established in 1998). Among our members are organisations of cannabis and other drug users, of health workers, researchers, grassroot activists as well as companies.


E-mail Secretariat: office (at) encod.org Privacy: Updated August 2017
© Encod.org 2014 :: Design by: Navetrece.com